Répondre aux besoins des collectivités par une offre plurielle

La SFHE a développé une offre complète de services et produits résidentiels tant en accession à la propriété, qu’en logement locatif social, avec notamment, de l’habitat familial individuel / collectif / intermédiaire, des résidences spécifiques (seniors, étudiants, handicapés, publics fragiles).

Ces solutions plurielles, adaptées à la diversité des besoins locaux des zones urbaines ou rurales, nous permettent de proposer un logement à ceux qui ont, aujourd’hui, des difficultés à se loger, y compris les plus fragiles : jeunes travailleurs, apprentis, étudiants, personnes en mobilité professionnelle, seniors, etc.

 Notre atout : être présent au plus près des territoires.

Face aux attentes d’un marché tendu, la SFHE se recentre sur les zones où la demande est la plus pressante et où elle est en capacité d’apporter un réel service de proximité. Ses programmes répondent aux critères de qualité de plus en plus exigeants, tant en termes de qualité environnementale que de qualité de vie ainsi qu’aux besoins des collectivités.

 L’ancrage dans les territoires, le lien étroit entre la SFHE et les collectivités locales, sont une force pour répondre de façon adaptée aux différents besoins de l’habitat social.

 

Un partenariat gagnant gagnant

Questions à Nicolas Isnard

Maire de Salon-de-Provence, Président de l’Etablissement Public Foncier (EPF) PACA

 

En 2016, vous avez développé un partenariat avec la SFHE, qui a vendu à la SEM de votre ville un programme immobilier dont elle était propriétaire. Pouvez- vous nous dire pourquoi ce choix?

C’est un choix revendiqué ! Je suis en effet très satisfait de ce partenariat avec la SFHE. Il répond pleinement à ma volonté de disposer à Salon d’un parc social plus important, afin de faire face à une demande croissante. Deux possibilités s’offraient à nous : construire des logements neufs ou acheter un parc existant. C’est cette dernière option que nous avons choisie, nous permettant une gestion directe et une plus grande proximité avec les Salonais.

En tant que maire, qu’attendez- vous d’un bailleur ?

J’attends avant tout de l’écoute, être entendu sur le choix des attributions de logements car nous avons une fine connaissance de la Ville, de ses quartiers, de ses spécificités et des habitants. Mais j’attends aussi une gestion de grande proximité avec une réactivité maximale en cas de problèmes techniques. N’oublions pas en effet que le premier réflexe d’un locataire mécontent, c’est de s’adresser au maire de sa commune en cas de panne ou de casse…

L’Etat a opéré une cession de foncier public au cœur d’une ville voisine de la vôtre, Saint-Chamas. Ce nouveau dispositif d’Etat est-il utile pour aider les communes à renforcer la construction de logements sociaux ?

Oui absolument ! Il faut même l’encourager, car l’un des principaux freins à la construction de logements sociaux, c’est le prix du foncier. Or ce dispositif permet au foncier de redevenir accessible. D’ailleurs à Salon, nous sommes nous-mêmes engagés dans une opération similaire avec l’Armée, à qui nous allons racheter un bâtiment pour réaliser sous peu 13 studios pour étudiants.

Vous avez été élu à la Présidence de l’EPF en 2016. Quel est votre regard sur le logement social en PACA ?

Soutenir le logement social, c’est soutenir le logement pour tous. Or en PACA, la disparité entre les territoires est immense. Dans certains territoires ruraux, les bailleurs n’arrivent pas à trouver de locataires. A l’inverse, dans les grands centres urbains ou sur le littoral, l’offre est très contrainte.

Avec l’EPF, c’est donc un travail de rééquilibrage que nous essayons de mettre en place en essayant d’ouvrir les esprits des maires et des décideurs publics au logement social. En expliquant que soutenir le logement social, c’est soutenir le service public avec la création d’écoles, de crèches ; c’est aussi soutenir tout un développement économique autour du BTP avec des emplois non délocalisables par exemple. Cette mission de l’EPF est essentielle pour la question du logement en général, dont nous soutenons tous les projets, à vocation sociale ou non.