Gérer le budget logement

Tout savoir sur le paiement de votre loyer, les moyens à votre disposition, les délais…

Vos différents moyens de paiement

▬ Le prélèvement-liberté

La solution la plus simple pour régler votre loyer en toute tranquillité.

5 bonnes raisons d’en bénéficier :

  • un délai de paiement souple et adapté à vos besoins : avec le prélèvement automatique, vous pouvez en effet choisir la date de votre prélèvement en fonction de l’arrivée de vos ressources dans le foyer.
  • le choix de la tranquillité tous les mois
  • la fiabilité du règlement de vos loyers
  • la solution pour ne pas subir les désagréments consécutifs au non-envoi de votre règlement (relance pour retard de paiement…)
  • la gratuité du prélèvement-liberté

Si vous souhaitez bénéficier de ce service, vous pouvez contacter votre agence à tout moment pour choisir ce mode de paiement.

▬ Le paiement en ligne

Simplifiez-vous la vie en payant tout ou partie de votre loyer en ligne via votre espace sécurisé.

Pour cela, munissez-vous de votre avis d’échéance sur lequel figure votre numéro locataire (CA) et de votre carte bancaire.

Il vous suffit de renseigner les informations demandées et de suivre les instructions jusqu’à la validation du paiement.

▬ Le paiement par chèque

Libellez votre chèque à l’ordre de la SFHE, découpez le coupon situé en bas de votre avis d’échéance et adressez votre courrier à :

SFHE – Centre de Traitement
75497 Paris cedex 10

▬ Le mandat compte de la banque postale pour vos paiements en espèces

Ce service est gratuit. Il vous suffit de vous présenter au guichet de la Banque Postale, muni de :

  • votre numéro de compte client (ou référence locataire), qui figure sur votre avis d’échéance
  • vos nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance
  • pour le mandat compte uniquement : le numéro de CCP de la SFHE est nécessaire.
    Quelle que soit l’agence dont vous dépendez , un seul numéro de CCP 1515092 D.

▬ Eficash :

Vous pouvez également opter pour un paiement en liquide à la Poste, en remplacement du mandat cash. Pour cela, il vous suffit de vous y rendre avec votre avis d’échéance sur lequel figure un code barre. Une fois scanné, celui-ci permet l’identification rapide de votre compte client à la SFHE. Vous pouvez ensuite choisir de régler en espèce l’intégralité ou une partie de votre loyer. 

 

Sauf en cas de prélèvement automatique, le montant du loyer est à régler à terme échu, c’est à dire en fin de mois et devra être réglé avant la date limite de paiement, à savoir au 2 de chaque mois.

En cas de difficulté de paiement

Si vous avez des difficultés à régler votre loyer, prenez contact avec votre Chargé de recouvrement et contentieux. Utilisez pour cela vos numéros utiles, accessibles dans Mon compte.

Votre interlocuteur envisagera alors avec vous des solutions personnalisées, afin de remédier à vos difficultés momentanées ou plus durables. Il vous aidera également à vous rapprocher des services sociaux.

Nous sommes à votre écoute. En cas de difficulté, n’attendez pas :
contactez au plus vite votre interlocuteur SFHE.

Les charges liées à votre logement

L’assurance habitation

Cette assurance est obligatoire. Vous devez adresser votre attestation chaque année à votre agence SFHE. A défaut de justificatif, une pénalité vous sera facturée.

Les charges locatives ou « récupérables »

Engagées par la SFHE pour assurer le bon fonctionnement de votre résidence, elles sont propres à chaque immeuble et sont facturées selon la surface de votre logement.

Elles se définissent comme suit :

▬ Les charges d’immeuble :

  • entretien et électricité des parties communes (halls, ascenseurs, espaces extérieurs, sous-sols…)
  • réparations locatives
  • contrats d’entretien antenne TV, interphone, réseau eaux usées, porte automatique, VMC…

▬ Les charges du logement :

  • chauffage collectif
  • contrats d’entretien robinetterie, chaudière individuelle, location des compteurs et frais de relevés
  • fourniture d’eau chaude collective sur compteur
  • fourniture d’eau froide
  • taxes d’ordures ménagères locatives

Les provisions pour charges locatives s’ajoutent au montant du loyer facturé tous les mois. Elles sont calculées sur la base d’un budget prévisionnel.
Une fois par an, une régularisation est faite : les dépenses réelles sont comparées au total des acomptes demandés.

La SFHE peut alors vous rendre l’excédent, ou vous demander un paiement complémentaire, au titre de cette régularisation des charges.

Le prélèvement-liberté

Afin de vous simplifier la vie et d’assurer la qualité de nos relations, nous vous proposons un service adapté : le paiement de votre loyer par prélèvement automatique.

5 bonnes raisons d’en bénéficier

  • un délai de paiement plus long
    Avec le prélèvement automatique, vous pouvez en effet choisir la date de votre prélèvement en fonction de l’arrivée de vos ressources dans le foyer.
  • le choix de la tranquillité tous les mois
  • la fiabilité du règlement de vos loyers
  • la solution pour ne pas subir les désagréments consécutifs au non-envoi de votre règlement (relance pour retard de paiement…)
  • la gratuité du prélèvement-liberté. Si vous souhaitez bénéficier de ce service, nous vous invitons à contacter votre agence pour récupérer le formulaire.

A quoi sert votre loyer ?

Chaque mois, vous recevez un avis d’échéance qui indique le montant à payer et la date limite de paiement pour :

  • le loyer, ou la part de loyer restant à votre charge après déduction de l’Aide au Logement (APL ou AL)
  • le Supplément de Loyer Solidarité (SLS), si vos ressources viennent à dépasser les plafonds réglementaires
  • les provisions pour charges récupérables

A quoi sert-il ?

Les loyers constituent les seules ressources de la SFHE pour couvrir :

  • le remboursement des emprunts contractés pour la construction
  • le paiement des intérêts des emprunts
  • les frais de réparation et d’entretien des immeubles
  • les impôts et les taxes
  • les coûts de gestion de la SFHE.

Comment est-il calculé ?

Le montant du loyer est fonction de la surface du logement, de la catégorie de l’immeuble et des équipements de confort.

Ce montant évolue chaque année, par délibération de notre Conseil d’Administration, dans le limite des loyers-plafonds et de l’évolution de l’Indice de Référence des Logements (IRL).