Sécurité 24h/24 – 7j/7

Afin d’assurer un service permanent aux habitants, la SFHE dispose d’un service d’urgence 24h/24, 7j/7 sur l’ensemble de son territoire d’implantation.

Pour répondre à vos appels d’urgence en dehors des horaires d’ouverture de nos bureaux, un interlocuteur est à votre écoute 24h/24 et 7j/7.

Ce service d’astreinte technique a pour but de répondre  aux besoins urgents des locataires en cas de dysfonctionnement ou de problème grave sur leur immeuble ou dans leur logement : fuite importante pouvant provoquer un dégât des eaux, coupure électrique générale du bâtiment, tout incident grave pouvant mettre en danger la vie des personnes…

Les appels qui ne répondent pas aux critères d’urgence sont à réitérer aux heures d’ouverture de votre agence.

Pour les appels en journée, du lundi au vendredi, reportez-vous à vos Contacts utiles : vous y retrouverez les lignes directes de vos interlocuteurs SFHE de proximité.

Où trouver le numéro d’urgence ?

Le n° d’astreinte technique vous est communiqué par divers moyens :

  • un rappel régulier sur votre avis d’échéance de loyer
  • un affichage dans les halls d’immeuble
  • une information sur le journal Libre Toit et sur notre site internet
  • un magnet pratique et ludique, remis à chaque nouveau locataire et à apposer sur votre frigo, votre chaudière…

Comment fonctionne ce service d’urgence 24h/24, 7j/7 ?

Le numéro contacte un centre d’appels qui traite tous les appels en dehors des heures d’ouverture de nos agences.

  • Lorsque vous appelez le 0 810 004 183, vous expliquez votre problème.
  • Le centre d’appel se charge d’analyser l’urgence de la demande.
  • Si nécessaire, il contacte l’entreprise ou le service d’urgence ou d’assistance qui interviendra au plus tôt.

Que faire en cas d’incendie ?

▬ Si le feu prend sur vous ou sur une autre personne :

  • Roulez-vous par terre ou roulez la personne dans une couverture ou un manteau non synthétique.
  • Arrosez d’eau la personne au plus vite.
  • N’essayez pas d’enlever les vêtements brûlés, ils collent à la peau.

▬ Si l’incendie se déclare chez vous :

  • Faites sortir tout le monde pour éviter les risques d’intoxication
  • N’ouvrez aucune fenêtre pour ne pas faire d’appel d’air
  • Fermez la porte de la pièce en feu
  • Une fois dehors, appelez les pompiers en composant le 18 ou le 112.

▬ Si l’incendie est au-dessous ou sur votre palier :

  • Fermez les portes et mettez des linges mouillés en bas de celles-ci.
  • Allez aux fenêtres pour que les secours puissent vous voir.
  • En cas de fumée dans la pièce, baissez-vous vers le sol.

▬ Si l’incendie est au-dessus de votre palier

  • Sortez par l’issue la plus proche.
  • Prenez bien soin de fermer les fenêtres, et descendez par les escaliers, surtout n’empruntez pas l’ascenseur.
  • Une fois dehors, signalez-vous aux équipes de secours pour qu’elles ne vous cherchent pas dans l’immeuble.

Dans tous les cas, alertez les pompiers : 18 ou 112, et suivez leurs instructions

Ayez les bons réflexes !

Dans la cuisine : ne laissez pas d’huile sur le feu. Surveillez vos équipements électriques comme le grille pain, le sèche-cheveux, ils peuvent être source d’incendie.

Dans la chambre : Eviter de surcharger les prises de courant, vérifier que les ampoules ne sont pas en contact avec des tissus. Ne couvrez pas vos radiateurs avec vos vêtements ou rideaux.

Consultez et téléchargez notre plaquette Prévention incendie

Comment prévenir les risques électriques

Une électrisation ou électrocution peut survenir à votre domicile. Pour éviter qu’un tel accident se produise :

  • protéger les blocs de prises pour éviter l’introduction des doigts ou d’objets métalliques
  • la rallonge est une cause très fréquente d’électrisation chez l’enfant. Il y a un danger lorsqu’elle est reliée au secteur alors qu’elle n’alimente aucun appareil.
  • Dans la salle de bains, tout appareil électrique ou prise électrique doit être branché à plus de 60 cm d’un point d’eau (baignoire, bac à douche ou lavabo).
  • Les vieux appareils électriques ou vieilles installations représentent un danger permanent.

Dans tous les cas, rien ne remplace la surveillance d’un adulte !

Fuite de gaz

En cas de fuite, 5% du volume de la pièce est suffisant pour déclencher une explosion. Attention, alors, de ne pas craquer d’allumette, d’appuyer sur un interrupteur, de brancher ou débrancher un appareil électrique ou de téléphoner, puisqu’il faut éviter la moindre étincelle.

Il existe des gestes préventifs, par exemple ne jamais condamner les deux bouches d’aération de la cuisine, même en hiver, car vous risquez l’asphyxie en cas de fuite de gaz.

Fuite d’eau

Surveillez les fuites éventuelles de la robinetterie ou des toilettes est indispensable car un robinet qui goutte, c’est plus de 100 litres d’eau gaspillés par jour.

Si vous constatez des fuites au niveau de la robinetterie ou des chasses d’eau, la société ISERBA s’engage à intervenir sur simple appel. Un numéro de téléphone est à votre disposition sur les tableaux d’affichage dans les halls de vos résidences.

Que faire et comment en cas de sinistre ?

Prévenez rapidement votre gardien et informez votre assureur dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, par lettre recommandée avec accusé de réception. En cas de vol, le délai est réduit à 48 heures. Vous devez y joindre le récépissé de la déclaration faite auprès des services de police.

  • Ne vous débarrassez pas des biens endommagés. Rassemblez les documents qui peuvent justifier de la valeur des biens abîmés ou disparus (factures, photos, garanties…)
  • Ne pas nettoyer, ranger, réparer. Si vous effacez toutes les traces du sinistre avant la visite de l’expert, il sera impossible d’établir le montant des dégâts.

Que faire en cas de dégât des eaux ?

Si vous êtes à l’origine du sinistre

  • Prévenez votre gardien de résidence (éventuellement vos voisins). Si le dégât des eaux est important, contactez les pompiers au 18 ou au 112. Coupez l’électricité si votre logement est envahi par l’eau.
  • Supprimez la cause du dégât des eaux (par exemple fermer le robinet d’alimentation de la machine à laver qui fuit).
  • Informer votre assureur. Prenez contact avec tous les voisins impliqués et le bailleur ; renseignez rapidement un constat amiable de dégât des eaux avec chacun d’eux.

Envoyez ce constat à votre assureur dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, par lettre recommandée avec accusé de réception.

  • Utilisez un seul constat amiable pour deux appartements concernés par un même dégât des eaux. Employez de préférence un stylo à bille et appuyez fort.
  • Si trois appartements ou plus sont concernés, chaque personne dont l’appartement est endommagé doit remplir un constat avec celui chez qui l’écoulement a pris naissance.
  • Dans votre intérêt, une procédure simplifiée a été mise en place par les assureurs afin d’accélérer le règlement de la majorité des sinistres de dégât des eaux : la convention CIDRE.

Si vous n’êtes pas à l’origine du sinistre (l’eau provient d’un autre logement ou des parties communes).

  • Alertez le voisin concerné et le gardien de la résidence pour supprimer la cause de dégât des eaux.
  • Appelez votre assureur.
  • Remplissez un constat de dégât des eaux avec le responsable du sinistre et envoyez un exemplaire à votre assureur dans les 5 jours ouvrés suivant le sinistre, par lettre recommandée avec accusé de réception.